Transhumanisme Quels sont Les Buts ? 1


Transhumanisme Quels sont les Buts ? Que l’homme vive plus longtemps en meilleure santé, qu’il soit plus intelligent, plus heureux, que les amputés puissent à nouveau marcher ou jouer du piano grâce à un bras bionique à contrôle mental aidant à ressentir la sensation du touché, ou souhaitons-nous tout simplement tuer la mort?

Augmenter l’espérance de vie.

Au cours des siècles, Si on oublie les périodes de guerres, l’espérance de vie incluant la très importante mortalité infantile (une épidémie/famine emportait 2/3 ou 3/4 des enfants de moins d’un an), est passée de 25 ans en 1750 à près de 80 ans aujourd’hui.

Préhistoire l’Espérance de vie d’un « déjà adulte » était de 65 ans.

Mais si on oublie l’énorme mortalité infantile, et les périodes de guerres, il est bon de rappeler que l’espérance de vie des « déjà adultes » n’a progressé que sensiblement. Le risque de mourir était très élevé durant les premières années de vie d’un homme préhistorique, il diminuait ensuite après 5 ans et augmentait à nouveau dès 20 ans.Des études ayant observé des populations avec des modes de vie traditionnels ont montré que chez les chasseurs-cueilleurs vivant de façon semblable aux hommes du Paléolithique, près de 40 % des personnes n’atteignent pas l’âge de 15 ans.

Par contre, tous ces groupes ont des personnes plus âgées. Les chasseurs-cueilleurs de 45 ans qui ont passé le cap délicat de l’enfance et du jeune adulte avaient une espérance de vie d’encore une vingtaine d’années. On a découvert les restes de nombreux hommes préhistoriques âgés de 60 ans et plus. L’espérance de vie de l’homme « déjà adulte » a donc augmenté de 22% depuis.

Demain les trans-humanistes veulent-ils nous faire vivre 200 voir 250 ans ou plus ?

Rappelons néanmoins qu’on est tous prêts a accepter de conserver une peau, une sexualité, des capacités de mémorisation, et, une agilité d’adolescent(e).

Il semblerait que, demain grâce aux techno sciences, pratiquées par des informaticiens, des neurologues, des biologistes et surtout grâce aux énormes bases de data de l’intelligence artificielle, lire sur intelligence artificielle : http://bernard-jomard.com/2018/04/25/intelligence-artificielle-tout-ce-que-vous-vouliez-savoir-sans-oser-le-demander/

  on puisse envisager avoir à notre disposition des prothèses de qualité supérieure aux membres humains, des molécules miracles, et surtout des neurones artificiels remplaçables permettant d’éviter des dégénérescences telles que l’Alzheimer.

Les Transhumanistes sont ils des apprentis sorciers ou des prophètes 

Si nous les laissons faire , il est à peu près certain, qu’un jour, on sera face à une nouvelle espèce. Des hommes et des femmes aux capacités intellectuelles quasi infinies, et aux capacités physiques augmentées par des prothèses , et autres exosquelettes. Avoir la vision d’un faucon, l’odorat d’un chien où la capacité de calcul d’un ordinateur deviendront alors possibles.

De surcroît, ces nouvelles technos nous rendront certainement capables de contrôler nos émotions, notre sexualité, et, bien sur nos biais ou autres défauts.

Assistons-nous à une renaissance de l’Eugénisme?  

Certains travaillent déjà sur la manipulation du génome de l’embryon, et sur la transformation de cellules en gamètes reproductrices .

Lors de la production de ses nouvelles ovules, les défauts auront été corrigés, et on pourra donc choisir son futur enfant muni de nombreux critères. On rentre bien  là dans l’eugénisme et, la science-fiction, car rien n’empêchera un pouvoir de concevoir génétiquement des armées de cyber guerriers .

Les Transhumanismes sont donc entrain de créer un nouvel eugénisme ou ensemble de méthodes et pratiques qui permettront d’améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine. Un eugénisme fruit d’une somme de décisions individuelles convergentes prises par des scientifiques ou futurs parents. Une société où primerait la recherche de l’« enfant parfait », et peut-être du citoyen parfait vivant dans une nouvelle Happycracie ayant dépassée la démocratie.

Un Futur transhumanisme illimité.

Rappelons que Le transhumanisme est une approche pluridisciplinaire sans limites  censée modifier nos limites biologiques. Les transhumanismes travaillent à imaginer de très nombreuses possibilités techniques permettant avant tout d’augmenter nos capacités intellectuelles, physiques et émotionnelles.

 

Et, cela soulève des questions de fond importantes tant scientifiques, sociales qu’éthiques. Comme évoqué. Est-il acceptable d’envisager le téléchargement ou « uploading » des données du cerveau dans un ordinateur , d’aspirer à la félicité perpétuelle ou « paradise engineering » par modification chimique. La colonisation de l’espace fait elle aussi partie de la sphère d’intérêt des-dits transhumanistes, qui n’ont pas de limites, et c’est donc à nous de leur en mettre rapidement.

Conclusion :

Il reste difficile de faire la différence entre amélioration et augmentation des capacités de l’individu. Exemple, si il devenait disponible, pourquoi ne pas s’injecter dans les yeux un liquide permettant de voir une nuit sans lune ou d’avoir les qualités techniques d’un GPS. Pourquoi ne pas aller encore plus loin en utilisant des organes artificiels pour améliorer l’éventail sensoriel, afin d’avoir l’impression de vivre dans un paradis, différent pour chacun d’entre nous.

Devons-nous considérer le transhumanisme comme une évolution ou comme une révolution. Qu’aurions-nous à désirer si le temps ne nous était pas limité, et qu’aurions-nous à craindre si nous n’avions pas cet aiguillon qu’est la mort (Nietzche)? Néanmoins grâce aux transhumanismes, de nombreux handicapés devraient recouvrer des capacités perdues. 

Enfin, en sciences ou commence la science fiction. La super Intelligence artificielle ou Artificial  General Intelligence AGI est l’héritière du Golem, un être artificiel de la Prague cabalistique du XVI e siècle, un Golem se rapprochant de dieu qui est censé avoir créé l’homme.Le transhumaniste Phd en mathématiques Ben Goertzel à créé un courant de pensée l’AGI. Il est persuadé que la machine aura bientôt envie d’apprendre à apprendre et à devenir autonome. D’autre part, l’évolution de l’IA étant imprévisible, personne ne peut savoir ou en seront les neurones artificielles dans 5 ans, et quelles seront les conséquences pour l’humain 

Lire article sur Intelligence Artificielle

https://bernard-jomard.com/2018/04/25/intelligence-artificielle-tout-ce-que-vous-vouliez-savoir-sans-oser-le-demander/

Je conseille la lecture de : Généalogies et nature du transhumanisme de Franck Damour, Stanislas Deprez et David Doat aux Editions Liber

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Transhumanisme Quels sont Les Buts ?