L’Avenir de la Russie ne Passe Plus par l’Occident 1


Développer votre entreprise grâce aux échanges avec la Russie. Mais sachez que, L’Avenir de la Russie ne passe certainement plus par l’Occident qui voit trop souvent ce pays d’une façon imaginaire.

Cet avenir passe maintenant par la Chine & l’Asie. Sans oublier un regain d’intérêt pour le continent Africain, ses matières premières et ses droits de vote dans les instances internationales.

Elections

Le 18 mars , la Russie a élu  avec 76,7% des voix au premier tour son nouveau président. . Il faut se rappeler que dans notre Russie post-soviétique, dans ce grand pays par sa surface et par sa culture, ce qui domine encore aujourd’hui, c’est une forme de narcissisme dépressif. Ce pays est toujours hanté par la peur d’être à nouveau englouti par le mode de vie occidental, qu’il considère comme dépravé ou islamisé. Ce pays se sent toujours aussi humilié par cet occident qui ne comprend pas ses peurs. Il faut néanmoins noter que ce pays semble être à nouveau plein d’espérance de grandeur retrouvée, espérance générée par ce « héros » russe des temps modernes qu’est Vladimir Poutine.

Fashionita dans la rue à Moscou

Lors de la campagne électorale, ce président russe a énuméré les grandes lignes de sa politique lors d’un discours annuel devant le Parlement russe. Il s’est attaché à mettre en avant l’importance des changements technologiques, tout en évoquant les défis stratégiques. Tout cela sans oublier la famille et l’église russe très puissante.

Bilan de Poutine.

Si on fait un bilan de ses actions passées, on doit admettre qu’il a mis au pas les oligarques hérités des années Eltsine, qu’il a fortement fait baisser l’insécurité, et qu’il a su gérer le boycott occidental qui a affecté la croissance assez fortement en 2015, moins 2,8% et plus légèrement en 2016 avec un moins 0,2%.

Il faut aussi noter la vaste opération de nettoyage du secteur bancaire, cela grâce à la banque centrale. On a aujourd’hui en Russie une inflation maîtrisée a 2.5%, (plus bas niveau depuis l’écroulement de l’URSS)  et une reprise des crédits aux particuliers et aux petites entreprises qui commence à stimuler les investissements. En Russie la consommation est le 2e moteur de la croissance, cela derrière l’industrie.

On déplorera le fait que la part de l’état dans l’économie soit passée de 40 à 46%, mais on reste néanmoins loin de la Chine où la part de l’État dans l’économie doit être proche de 80%.

Enfin, Les Russes sont nationalistes, et Poutine a fait de la protection de son peuple son cheval de bataille.

Pour lui la prospérité de la Russie est totalement liée à sa protection et au rang qu’elle occupe dans le monde. En cette période de guerre économique acharnée, il n’a pas totalement tort !

Miss Russie 2017

Boycott et conséquences pour l Avenir de la Russie

Ce boycott qui est intervenu en même temps que la baisse du prix du baril a été un électrochoc qui a fait comprendre aux Russes, qu’ils devaient cesser de dépendre du Pétrole.

On doit aussi admettre que le boycott a aidé au développement technologie du pays. On remarquera la volonté de Poutine de faire de la Russie l’un des principaux centres mondiaux de stockage et de traitement de data. Les infrastructures de réseaux Internet et de communication par satellite devraient bénéficier de cette volonté gouvernementale. Les banques vont être associées afin que les entreprises puissent elles aussi connaître un boom économique, cela, grâce aux maintiens des taux d’intérêt assez bas.

Enfin, Poutine s’est engagé à faire baisser ce que l’on appelle la « pression administrative » qui est en fait la pression exercée par la bureaucratie des services fiscaux, une attitude héritée de l’époque sovétique .

Le fort taux de pauvreté n’a pas non plus été oublié par Poutine qui s’est engagé à prendre des mesures pour améliorer les revenus des citoyens russes. Il a déjà annoncé une hausse du salaire minimum.

Professionnels de la Mode & Instagramers

Prévisions sur l Avenir de la Russie

On ne devrait donc pas avoir de surprise, Vladimir Poutine sera ré élu. Si l’on observe la production de véhicules (+12% en 2017) ou celle de blé, il est clair que la croissance s’améliore et devrait passer de 1.8% en 2017 à bientôt plus de 3%, sans retrouver les 7-8% de croissance des années 2003 à 2007. La bonne surprise économique dans ce pays,serait de retrouver un taux de croissance supérieur au taux  de la croissance mondiale attendue soit 3,9%, cela bien sur si la guerre économique ne s’intensifie pas.

La surprise pourrait venir de sa coûteuse position en Syrie , ou la Russie doit jouer entre ses amitiés géo économiques turque, son lien à Bachar Al Assad, et les Kurdes. Récemment,les Kurdes ont rejeté les conditions de désarmement de Bachar qui souhaitait reprendre l’administration des zones libérées, zones sous le feu de l’armée turque.

Pont à Saint Petersburg en Hiver.

Relations entre la Russie et la France

Avant la tenue du forum économique de Saint Pétersbourg, Vladimir Poutine a reçu le 31 janvier, dans sa Dacha de Novo-Ogarevo la plupart des investisseurs français membres du CAC 40. La France qui compte 1.200 entreprises dans ce pays est le premier investisseur et le premier employeur étranger en Russie. Etaient reçus, Air-liquide, Crédit Agricole, Danone, Dassault Aviation, Leroy Merlin, Pernod Ricard, Renault, Sanofi, Schneider, Electric, Thales et Total partenaire du gazier Russe Novatek. On notera l’absence d’Engie, qui est censé participer au gazoduc Nord Stream2 reliant la Russie à l’Allemagne. Gazoduc ciblé par les sanctions américaines. Les guerres commencent quelques fois par des projets de gazoducs, voir mon billet sur le sujet  :http://bernard-jomard.com/2017/07/09/guerre-qatar-arabie-saoudite-iran-syrie/

Les hommes clefs du Clan Poutine.

On citera Vladimir Lakounine, l’ancien empereur des Chemins de fer ,Iouri Kovaltchouk Président de la banque Rossia et aussi magna des médias,  Igor Setchine le président de Rosneft, l’analyste penseur, Anton Vaino fils d’un diplomate, l’ami d’enfance violoncelliste Serguei Roldouguine , sans oublier le stratège de l’influence politique,  Alexandre Bortnikov , le faiseur de néo ennemis de Poutine.

Quelle région Choisir

Vous souhaitez développer  votre entreprise en Russie, mais quelle région et quelle ville choisir

On recommandera la Ville de Kalouga, qui a donné son nom à L’oblast de Kalouga  Калу́жская о́бласть, Kaloujskaïa Oblast institué en 1944. La ville de Kalouga liée à la capitale Russe depuis le  XIVe siècle. est située à 200 kilomètres de Moscou

Grace au dynamisme de son gouverneur, Anatoly Dmitriyevich Artamonov Анато́лий Дми́триевич Артамо́нов, cette région, l’Oblast de Kalouga qui était plutôt une région agricole, et agro-industrielle  a réussi à  attirer p aux cours des dernières années, plus d’une centaine de projets étrangers, la plupart des industries. On y retrouve la Joint-Venture Peugeot PSA Mitsubishi, Volvo, Volkswagen, Lafarge Holcim, l’Oréal, Total.  Enfin, la région ne cesse de se  diversifier, et l’industrie pharmaceutique commence à s’implanter. L’oblast une opportunité à analyser.

 

PMI-ETI Grands Comptes, vous souhaitez vous développer en Russie, Contactez moi : b.jomard@goldman-consulting.com

Conclusion

La Russie  a aujourd’hui un taux de croissance acceptable, lié à une stabilité macro-économique , a des faibles taux d’intérêts, a un taux de chômage bas, et à une baisse de la pauvreté. Il en ressort que  l’Occident a bien sur plus besoin pour ses entreprises des débouchés Russes, que ce pays qui voit lui son avenir à l’Est en cette Asie toujours en fort développement. Cela, sans négliger l’Afrique le continent délaissé par la Russie lors de son éclatement.

Il ne faut pas non plus être naïfs, certaines méthodes héritées de « URSS » sont  largement utilisées par ce pays qui est assez loin d’être une démocratie à l’occidentale.Ce que l’on pourrait espérer au cours des six prochaines années,  c’est un rajeunissement des cadres pour améliorer l’efficacité du gouvernement et oublier les méthodes soviétiques.

Mes précédents billets sur la Russie 

*Gaz russe Vs Gaz américain : http://bernard-jomard.com/2017/11/13/russie-leurope-prefere-t-gaz-de-schiste-americain-gaz-naturel-russe/

*Comprendre la Russie : http://bernard-jomard.com/2017/01/25/russie-2017-faire-leffort-de-comprendre-ce-pays/

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “L’Avenir de la Russie ne Passe Plus par l’Occident